Rechercher dans ce blog

vendredi 13 septembre 2013


 QUADRUPLE PROGRAMME / " THE GAY DISCO ODYSSEY " :  S' il est une musique qui a libéré les mœurs  et aidé  la communauté homosexuelle à sortir  du placard , c'est bien le disco ... Voici un  tour d 'horizon , avec une sélection de quatre artistes  très différents mais qui possèdent une  sensibilité artistique commune :  Heureux qui  , comme Dennis , Patrick , Sylvester et Freddie , ont fait un beau voyage musical...
 DENNIS PARKER " LIKE AN EAGLE " (1979)  :  http://muzofon.com/search/dennis%20parker%20like%20a%20eagle   Cet acteur New - Yorkais s 'est rendu  d'abord célèbre  pour sa filmographie pornographique impressionnante ... Très fan de ses " prestations "  dans ses nombreux films X  , le producteur Français Jacques Morali lui propose  d'enregistrer un titre disco planant , qui fait figure d'hymne à la liberté : " Like An Eagle "   http://www.dailymotion.com/video/x3l951_dennis-parker-like-an-eagle_music
Fou amoureux de son  poulain  , Morali lui fera enregistrer un album qui sera un succès  , surtout aux Etats - Unis   http://www.dailymotion.com/video/xs0qxd_dennis-parker-1979-like-an-eagle_webcam  . Rare acteur X a avoir réussi sa transition dans le cinéma  " classique "  , Parker mettra malheureusement fin à ses jours en 1985 : Le traitement du VIH  n'étant alors  pas ce qu'il est aujourd'hui , la plupart des malades du SIDA  meurent dans des souffrances sans nom , quand ils ne sont pas traités comme des pestiférés  ... Aussi , après avoir appris sa contamination par le virus   ,  Dennis  Parker désespéré  ,  décide de se suicider par balle .  
PATRICK JUVET " LADY NIGHT "1979 ( US 12 INCH MIX ) : http://muzofon.com/search/patrick%20juvet%20lady%20night%20us%2012%20inch%20mix      
Tout va très vite pour le chanteur Franco - Suisse Patrick Juvet . Parfait inconnu aux USA en 1978  , il rencontre son compatriote et producteur Jacques Morali  ( encore lui !)  au  Studio 54 , trois heures après son arrivée à New York ...  Morali lui propose immédiatement de le produire.  Ce sera  l'album " GOT  A FEELING "  contenant le  futur méga -tube  " I LOVE AMERICA". Mais les qualités du titre en question ne sont pas suffisantes pour en faire une réussite immédiate et le lancement du disque s'avère plus compliqué que prévu ... En effet , aucune chanson ne passe à la radio sans avoir été d'abord plébiscitée en boîte et plus précisément au STUDIO 54. 
  De ce fait , le peu scrupuleux Morali n'hésitera pas à jouer les " mères maquerelles " pour introduire son protégé auprès du D.J gay du 54  , lui assurant ainsi de nombreux passages pour  " I love America " ... Dès lors , le succès ne se fait plus attendre et Juvet devient le petit frenchy en vogue à  New York.
Comme un succès disco n'est pas quelque chose qu'il faut laisser refroidir , ils enregistrent ensemble un second LP disco " LADY NIGHT " en 79 dans lequel P. Juvet parle ouvertement de  sa bisexualité et fait référence au " Gay Paris " ...  Malgré des chansons disco de très bonne facture , les américains aiment la nouveauté et pour le coup , l'effet  de surprise du petit Suisse qui étonne tout le monde , n'est plus là . " Lady night " sera certes un succès , mais dans une moindre mesure et sans la folie qui avait  entouré le précédent album .   
SYLVESTER BAND OF GOLD ( MAXI SINGLE )1983 :  lien 1: http://www.4shared.com/mp3/LRQCUdfk/03_-_Band_Of_Gold.htm & lien 2 :   http://muzofon.com/search/sylvester%20band%20of%20gold
  A tout juste 16 ans , le jeune Sylvester James s'enfuit de son existence ennuyeuse à L.A pour gagner San Francisco et y devenir selon ses propres mots " une folle hystérique "! Il deviendra une des figures emblématiques de la ville  , mais celle - ci mettra du temps à lui faire honneur ...  Au cœur des années 60 , sa vie reflète la situation des homosexuels noirs de l' époque : rejetés par la société et par leur propre communauté . Sylvester mène donc une existence " alternative" , habillé en gitane et entouré de hippies , en plein   Summer of Love  .  Ce qui le rend unique , c'est qu'il n'a pas peur de  montrer son vrai visage , celui d'une folle , marginale et noire  , qui se fout du jugement des autres...
 S'en suivent des spectacles avec le groupe de travestis les Cockettes (sic !) et la formation du Hot Band avec les deux futures Weather Girls  , avant de mettre sa voix gospel unique et sa présence scénique outrageuse au service du disco naissant . Après un premier album au succès confidentiel , il explose avec le suivant  " STEP 2 " , contenant   l 'hymne disco par excellence  " YOU MAKE ME FEEL ". Arrangée par le célèbre programmateur Patrick Cowley , la chanson est boostée par un son de science- fiction , nourri de centaines de vrilles synthétiques . http://planete-disco.blogspot.fr/2013/09/sylvester-medley-do-you-wanna-funk-with.html
Au début des années 80 , l'étoile du disco pâlit  et se réincarne  en Hi Energy pour survivre ... Sylvester surfera avec un succès égal sur cette vague en enregistrant le tube   " DO YOU WANNA FUNK" ou encore cette reprise de  " BAND OF GOLD " présentée ici  http://www.youtube.com/watch?v=5gPXueICAdI  . Pour ces titres il retrouve Cowley , son complice de toujours avant que ce dernier ne le précède dans la mort pour les mêmes raisons .
FREDDIE MERCURY " LOVE KILLS " 5mn 22 - extended version  - (1984 ) :  http://muzofon.com/search/Queen%20love%20kills%20extended     & Instrumental version :   http://www.4shared.com/audio/PPl80fgv/%252525253Fref          Le leader de Queen  n'est certes pas un chanteur  " estampillé disco " ,  mais  il aurait tout aussi bien pu le devenir ...Queen  est un groupe à part  : Flirtant avec le classique  , passant du rock aux ballades sirupeuses , de musiques de film  à des audaces parfois futuristes... Jusqu'en 1980 avec le virage disco -funk de " another one bites the dust " et sa ligne  de basse totalement pompée sur celle du "  Good Times " de Chic . Là encore le disco vient au  secours  du rock  avec plus de 7 millions de copies écoulées , qui en fait le single le plus vendu du groupe .  
Durant la période disco , Freddie Mercury  adore  Donna Summer , il est donc logique que pour sa carrière solo , il finisse par travailler avec son  producteur , Giorgio Moroder . Ce qui nous donnera le morceau  Hi NRJ " Love Kills " ( l'amour tue ) Titre , hélas prémonitoire au vu de la suite des évènements .  Mercury est souvent décrit comme une diva masculine capricieuse aux extravagances  ingérables...  Noceur invétéré et obsédé sexuel , il déclare lui -même : " je suis une pute qui baise sans arrêt , ma première pensée lorsque je me lève est de savoir avec qui je vais coucher aujourd'hui ". Un de ses bons copains  de l'époque , Patrick Juvet témoigne : " Le problème avec Freddie  , c'est qu'il pensait au cul du matin au soir . Je lui servais souvent de rabatteur dans les clubs . "  
    L'épilogue de  cette  odyssée disco gay est  évidemment le drame humain épouvantable que tout le monde connait . La décennie suivante , une bombe à retardement appelé Sida provoque une hécatombe emportant artistes , producteurs et bien sûr des milliers de malheureux anonymes ... Dans cette spirale mortifère infernale ,  Patrick Juvet  fait figure de  rescapé . Il raconte volontiers qu'il doit son " salut  " à deux choses : son alcoolisme de l'époque qui le laisse la plupart du temps , seul et en train de cuver à la fin  de la nuit . L'autre raison est son côté fleur bleue , caresses et baisers  . " Mon cul a toujours été inaccessible " déclare- t-il . De l'époque disco , il regrette aussi d'être resté fâché avec son producteur Jacques Morali  : " L'une de mes bonnes étoiles ,  mais c'est sûr que je n'étais pas amoureux de lui ! ( rires .)  C'était un mec qui avait du nez , très possessif et qui donnait beaucoup de sa personne . Malheureusement , lorsqu'il est tombé malade , je n'ai pas pu le voir . Un soir dans un club , j'avais trop bu , je ne l'ai pas reconnu . Il n'a plus jamais voulu me voir . Il était comme ça . " il conclut ensuite : " Bien plus qu'un essoufflement du genre ou un changement de mode , la fin du disco et de la période de folie déjantée des années 70 est indissociable de l'apparition du Sida . "
                                                                         



28 commentaires:

  1. intéressant, ce post ! on avait déjà abordé ça dans nos mails... c'est vrai que durant l'époque disco, ils ont dû s'emboiter non stop... est ce que Freddie avait des sentiments ? je me demande ! Par contre je ne doute pas qu'au niveau sexe, il assurait un max !

    RépondreSupprimer
  2. C'est clair qu'au niveau sexe & musique , ils ne devaient pas s'ennuyer ... je trouve vraiment terrible la façon dont ils ont payé leur liberté et leur insouciance ... quelle saloperie cette maladie ! Pour F. Mercury , on disait aussi qu'il pouvait être romantique , il avait d'ailleurs un compagnon ( qui devait avoir des cornes gigantesques ) ...mais en bon mégalo égocentrique ,son narcissisme reprenait vite le dessus ...ça ne ne devait pas être simple d'être le mari de Mercury !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  3. eh oui tout se paye un jour ou l'autre...même le meilleur... j'aime beaucoup la photo de F Mercury que tu as posté en dernier, façon quelque peu androgyne... on ne le reconnait pas... la différence entre la sensualité du visage et la férocité virile de son torse velu... bon je n'aurai pas aimé etre son compagnon, parce que les cornes, comme tu dis.... !!! Beaucoup ont du passer sur ou sous lui... ce serait intéressant d'avoir leurs témoignages, s'ils n'ont pas été emportés par le sida... je me demande s'il a eu comme amants des inconnus, vu qu'au Studio 54 se mélangeaient célébrités et parfaits inconnus... j'avais lu un article d'un musicien homo qui témoignait sur l'époque, il disait qu'à l'époque il couchait 3 fois avec 3 hommes différents par jour, et de ce fait il était considéré comme un homo...."modéré" ! alors qu'est ce que ce devait être, les autres !! je pense que rarement dans l'histoire les gens ont du coucher autant.... d'où l'arrivée du sida.... c'est pas anodin, une maladie pareille....ils ont du faire de ces trucs.... je ne sais pas si tu as lu ce que disait MF sur F Mercury l'année dernière " Meme si j'en ai vu des culs, c'est son QI qui m'a plu...Je pense à cet instant à Freddie Mercury et Queen. Un autre Q si je puis dire... Quelle intelligence, une voix extraordinaire, un ovni !"

    RépondreSupprimer
  4. non , je n'avais pas lu cette interview de MF ...intéressant ça . "MËME SI J'EN AI VU DES CULS " ... C'est vrai qu'on pense de suite à Mercury ! Oui je pense qu'il a du coucher avec bon nombre d'inconnus et avoir des pratiques sexuelles peu catholiques , comme tu dis . Le nom d'ovni lui correspond bien aussi : être capable de remplir un stade de fans de rock ,tout en enregistrant un duo avec Montserrat Caballe ( le truc de folle par excellence ...)il fallait le faire quand même !

    RépondreSupprimer
  5. PS : concernant la baise dans les 70's , j'ai déjà entendu un témoignage de ce genre dans une émission sur Arte... C'est hallucinant , mais comment faisait -ils ? ils ne dormaient pas ? Ils travaillaient quand ? Lol...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui lol... oh ils devaient le faire au travail, ou durant la pause...très peu dormir et se maintenir en "état" avec les drogues... moi je me demande aussi comment ils faisaient pour trouver toujours de nouveaux partenaires alors qu'internet n'existait pas...il y avait surement des lieux de rencontre un peu partout dans les villes... et puis perso, j'arrive rarement à dépasser + d'un ou deux orgasmes par jour... très rarement 3... alors eux, oui, comment faisaient ils, les actifs ?

      Supprimer
  6. C'est sûr , d'autant que le viagra n'existait pas ... mais il y avait des équivalents redoutables ( mélange de plusieurs drogues et médicaments ) qui d'après Juvet "vous aurait fait baiser un tronc d'arbre "... !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'aimerais bien essayer, juste pour voir lol !!

      Supprimer
  7. lol le viagra ou forniquer avec un tronc d'arbre ? personnellement , j'ai déjà essayé le viagra à l'occasion ... c'est impressionnant cet effet de gourdin quasi -immédiat !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. avec un tronc d'arbre voyons, c'est tellement excitant...lol
      moi aussi un jour j'en avais acheté, il est depuis 2 ans toujours dans ma sacoche, je ne l'ai jamais utilisé (en même temps il vient d'Inde, donc méfiance)... mais il parait que le viagra ne sert à rien si tu n'as pas de désir : tu bandes, mais c'est tout... qu'est ce que t'en dis toi ? ça t'a fait quel effet ?

      Supprimer
  8. D'Inde ? Houlà ... oui tu devrais te méfier ... aussi bien, c'est coupé avec de la lessive ou dieu sait quoi . A moins d'être sûr à 100 / 100 de ton produit , je te déconseille d'essayer . Moi pour des occasions spéciales pour lesquelles je voulais être très endurant , j'en ai acheté en ligne sur des sites spécialisés ( genre pharmacom ) du viagra générique ( - moins cher et aussi efficace) : ça revient à qq chose comme 3,20 euros la pilule bleue de 100mg . il faut bien vérifier que la substance active , le SILDENAFIL est bien présente dans le produit acheté , sans ça ... ça ne vaut rien , c'est juste une arnaque ou un placebo....! Sinon , tu as raison , il faut une toute petite excitation pour démarrer le truc , 20mn après la prise . Il ne faut pas forcément du désir ( mais c'est mieux avec , bien sûr ) ,c'est assez mécanique : quelque caresses et hop , c'est parti ...! Disons que ça donne un sentiment (illusoire ) de puissance : l'homme a toujours peur de la " panne " , il doit toujours être performant ... à tort puisqu'on est juste des être humains et pas des machines qui bandent sur commande ...! Avec le viagra avec une dose maxi de 150 mg ( au -dela ça ne sert à rien ). Tu peut bander des heures ... c'est très jouissif !!! ( au sens propre comme au figuré ) Mais à moins d'avoir de gros problèmes d'erection , je pense qu'il ne faut pas en prendre trop souvent : moi il m'est arrivé d'avoir des petites migraines après ( l'afflux sanguin) , ça passe une demi heure après avec un Efferalgan ! voilà , voilà mister disco... grâce à toi , je me suis transformé en docteur Sexo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, merci pour ta succulente réponse docteur Sex, je vois que tu sais de quoi tu parles ! effectivement je vais jeter mes pilules car c'est très risqué... peut être un jour j'essayerai d'en prendre (des vraies)...juste pour voir... mais je crains ensuite l'addiction... c'est vrai que je suis souvent dans une optique "performance", j'ai peur en réel de ne pas être à la hauteur... donc ce truc mécanique comme tu dis, des caresses et hop ça démarre tout seul, ça me tente bien ! Effectivement on a une drôle impression de puissance quand on bande... va savoir pourquoi ! Moi j'ai dû me résigner et accepter le fait qu'en réel, j'ai des pannes...enfin je l'accepte très moyennement, ma jalousie envers les autres qui réussissent tout me ronge... il faudrait que je commence par changer d'état d'esprit et me convaincre qu'effectivement nous ne sommes pas des machines, que parfois on n'a pas envie forcément de passer à l'acte, qu'il faut du temps peut etre...

      Supprimer
  9. Je crois comprendre ton état esprit ... et malgré tes doutes , je pense que tu fais preuve de sagesse , une fois de plus ! il m'arrive moi aussi encore d'être envieux sur certaines choses - mais de moins en moins - et il m 'est arrivé de penser que "la vie" se foutait carrément de ma gueule , à force d'accumuler les catastrophes en tous genres et de me planter sur à peu près tout ... Aujourd'hui , j'ai encore des frustrations , mais je relativise et je me concentre sur ce qui est important : l'amour que je porte à ma fille par exemple , ce qui me fait plaisir dans la vie , mes passions , les petites choses simples de tous le jours que j'aime faire ...ou encore mes échanges avec toi qui me font bien plaisir ... voilà plein de petites choses qui forment un tout et font que ça vaut la peine malgré l'aigreur de la vie parfois ... Quand au sexe , en ce qui me concerne ,ce n'est plus une obsession ( peut être que j'en ai aussi fait le tour à mon âge ...) ça reste agréable de pratiquer bien sûr mais je n'ai plus envie d' être dans ses schémas de performance à tout prix , dans le lequel on enferme les hommes depuis la nuit des temps ... et puis tu l'explique très bien " l'angoisse de la panne " c'est terrible et ça provoque chez beaucoup de nos congénères homos & hétéros des frustrations pas possibles ... Je pense que le sexe c'est aussi très psychologique et comme tu le dis , quand ça ne veut pas ,ça ne veut pas... et il ne faut surtout pas essayer de se forcer . Mais quand on y réfléchit , on a peur de quoi ? De pas être à le hauteur , de décevoir ... C'est quand même terrible de vouloir rivaliser avec des stars du porno qu'on ne sera jamais ! Lol Pour le Viagra , je pense que c'est vraiment pas mal pour se rassurer ( moi c'était mon cas ) mais ça doit rester une solution temporaire ou exceptionnel . Si tu n'as pas de problème cardiaque , Tu pourras effectivement essayer à l'occasion si le cœur t'en dit , mais tu es bien jeune , donc laisse toi le temps et ne te met pas trop de pression surtout !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci pour ton commentaire mister Alex... oui tu as raison, je ne vais pas me prendre la tête pour le moment et laisser de côté cet état d'esprit de compétition ou de performance à tout prix... mais bon, c'est pas simple ! aujourd'hui le sexe est partout, tu plais si tu es une "bête de sexe", sinon on te laisse au placard... j'ai lu y a pas longtemps que soit disant un homme "ne disait jamais non quand on lui proposait du sexe"... eh bien je suis là pour prouver le contraire... je ne supporte pas ces schémas de pensée, ces adages, ces généralisations... tu vois je ne vais pas en boite, parce qu'aujourd'hui, les gens n'y vont plus pour danser mais pour "choper des meufs" et "se la péter" (tout ça englobe évidemment une dimension et une connotation sexuelle, c'est la finalité du truc : t'es "in" si tu baises, sinon t'es un nul, on a rien à faire avec toi). Et même les filles, tu ressens dans leur attitudes qu'elles n'attendent qu'une chose, que tu sois une bête de sexe. Ca ne vole pas plus haut. Tu as bien raison de te concentrer sur l'essentiel....j'essaye de faire de même ! moi aussi, nos échanges depuis + d'un an m'apportent beaucoup...ça me porte... C'est vrai aussi, le sexe, c'est physique mais aussi psychologique...je me suis rendu compte que psychologiquement j'étais plein de noeuds, ce doit être la cause du pourquoi j'ai du mal à mélanger sexe et sentiments... une longue histoire tout ça !

      Supprimer
  10. Tu es un bon observateur des rapports humains , Julian . C'est vrai que c'est dur d'évoluer au milieux de nos semblables en ayant l'impression de ne pas avoir grand choses en commun avec eux...je sais de quoi je parle et c'est sans doute pour ça que je deviens de plus en plus sélectif dans mes rapports aux autres , je vois ça comme une chose trop précieuse pour être gaspillée.. et puis pas de temps à accorder à des gens qui ne m'intéresse pas . Te concernant , j'espère que tu arrivera à te "dénouer " psychologiquement , c'est vrai que c'est fou le nombre de "casseroles émotionnelles " qu'on peut trainer dans une vie ! Et c'est dur de se débarrasser de tout ce poids . Que dire ? Vivre et laisser vivre ... se laisser du temps comme tu l'as souligné et apprécier pleinement les répits et les bonnes choses de cette vie imparfaite . Et puis parler à une personne de confiance aussi , ça peut aider ... C'est bien connu : la parole libère l'esprit ! Sinon je crois qu'on en avait déjà parlé mais on a ça , aussi en commun : je dissocie complètement sexe & sentiments , la plupart du temps . Sexe bestiale , salace et sauvage d 'un coté et de l'autre , c'est le caractère sacré des nobles sentiments mis sur un piédestal ... lol Quelle histoire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, je te remercie d'être là, ça me fait du bien de pouvoir parler à quelqu'un qui n'est pas fermé d'esprit, et avec qui j'ai pas mal de points communs... Concernant le sexe et les sentiments, c'est exactement ça : pour ma part dès l'adolescence, il y a eu instinctivement ce fossé entre sexe bestial et les sentiments. Je n'ai jamais pu avoir d'orgasme avec quelqu'un que j'aimais vraiment...j'ai essayé mais je n'avais aucun désir sexuel pour la personne en question ! je préfère pour "l'instant x" me rabattre sur des "mauvais garçons" ou sur des pétasses qui sont plus bestiaux et pas du tout sentimentaux...là, si je bande ? affirmatif !

      Supprimer
  11. LOL ! Comme je te comprends ... la queue qui ne fonctionne pas en même temps que le cerveau , j'ai connu ça ! ( et on est pas les seuls , je te rassure !) .Sexe & sentiments , Pfffff.... J'ai aussi longtemps trouvé ça d'un compliqué .... Et ça l'est toujours, mais le temps a fait son œuvre : je suis surement un peu blasé ... Par contre , Je ne regrette pas d'avoir multiplié les expériences sexuelles bonnes ou mauvaises ( avec parfois des gens vraiment pas intéressants ) ... qui ont fait en quelque sorte mon éducation ( même si j'ai envie de rire en repensant à certains moments où je me suis trouvé assez pathétique...) Tu verras qu'on aborde ça différemment au fil de la vie : on a pas le même état d'esprit à 20 , 30 , ou à l'approche de la 40taine et personnellement, je suis + serein niveau sexe : j'espère profiter encore un peu avant d'y mettre un terme définitif ( c'est un peu radical , je sais ) J'estime en avoir pas mal "profité" ( quelque part , j'espère encore, je crois être à nouveau " étonné " sexuellement lol) mais passé un certain âge , je pense que ça sera assez pitoyable d'avoir les mêmes attitudes , d'essayer de surfer sur une jeunesse définitivement révolue ... Oui ,je pense que ma vie de famille et mes passions me suffiront amplement : rien que la musique disco " peuple " une de mes journée et la fait rayonner ... On en avait parlé : Comme toi , depuis toujours j'ai la chance d'avoir un univers intérieur riche , peuplé de rêves , qui me "sauve" en quelque sorte ....Et comme tu as cette chance aussi ,Je pense que tu dois avoir pleinement conscience d'être " riche de l'intérieur " et ça malgré les aléas de la vie , c'est une bénédiction ! Quand je vois certaines personnes autour de moi qui ne sont heureux que lorsqu'ils sont au travail , pour oublier leur vie quotidienne morose... je trouve ça tellement triste ! En fait , tu vois on a beaucoup de chance , malgré tout !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. eh oui lol...perso quand je suis excité, je suis totalement un autre : je n'ai plus du tout envie d'amour et je me prends pour un "bad boy", j'imagine ma vie future en étant un tel mec dans la vie...sur le moment, j'ai vraiment envie d'être comme ça. Puis après l'orgasme tout disparaît, je redeviens le type sentimental que j'étais avant, je rêve d'un monde sans sexe... et ça recommence indéfiniment, mais à la longue c'est lourd à supporter... quelque part je me dis que le sexe cause la ruine dans le monde... heureusement je viens de tomber amoureux et je délaisse ce côté bad boy pour devenir entièrement sentimental... toute la difficulté ensuite est de faire cohabiter sexe et sentiments avec la même personne, quand on vit en couple ! il faut choisir je crois, entre soit mener une vie de débauche sans véritable amour (ou alors imaginaire) et passer son temps à combler sa solitude dans les moments de sexe, mais bon c'est pas terrible à la longue...on a tjs cette envie d'amour qui resurgit... soit trouver l'amour avec un bad boy, ce qui pourrait être bien pour mixer sexe et sentiments, mais souvent ce genre de personnes ne sont pas fiables en amour et recherchent d'autres mecs au corps comme le leur, très musclé etc... soit trouver l'amour, le vrai (c'est mon cas en ce moment...je commence une relation qui m'a l'air prometteuse comme j'ai dit), et là on avise au niveau sexe...c'est tellement compliqué comme tu dis ! je sais qu'avec du temps, je peux voir le sexe d'une autre manière dans le couple, et peut être y parvenir, à cet orgasme, avec la personne que j'aime... mais rien n'est certain ! et lorsque je suis vraiment amoureux, bizarrement, je n'ai plus envie de sexe bestial à côté de ça, ni même de sexe tout court...l'amour m'envahit tellement qu'on dirait que tout désir sexuel disparait de mon être...c'est peut être mieux ainsi, ça m'évite d'être malheureux en menant une double vie : aimer la personne avec qui je suis d'un côté tout en allant me soulager avec des personnes bestiales, ou au pire juste en solo de l'autre... mais ça risquerait fort de faire tout rater dans le couple si l'autre découvrait ça...à moins qu'il soit tolérant et compréhensif...mais bon c'est pas gagné, de trouver un mec acceptant de vivre avec nous juste pour les caresses, et acceptant de surcroît de savoir que l'on se masturbe seul en pensant à d'autres ! et puis bon, même pour nous c'est pas une vie...mais comme je t'ai dit j'ai de la chance, puisque quand j'aime je n'ai plus trop besoin de sexe... les mecs comme moi, envahis par l'amour et ne voulant pas trop de sexe en couple, sont assez rares d'après mes expériences... je ne sais pas si toi tu es pareil quand tu es en couple...? comment tu parviens à allier sexe et sentiments ?

      Supprimer
    2. tout d'abord : félicitations pour cette nouvelle rencontre ! ça fait plaisir de lire ça .. je suis super content pour toi et j'espère que cette relation va beaucoup t'apporter. Petit conseil : rencontrez- vous rapidement si vous en avez la possibilité : pour une relation amoureuse , discuter , apprendre à se connaitre c'est bien ... mais il faut , je pense vite passer à la rencontre réelle ... On en rediscutera bientôt si tu veux . je reviendrais t'en parler de toute façon ,car ma réponse ici est incomplète . A++

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    4. merci pour tes encouragements mister Alex ! effectivement le mieux est de se rencontrer rapidement... car à force de trop attendre, l'un des deux risque de se lasser. Heureusement ce n'est pas le cas pour le moment... Oui, je te comprends aussi pour ce besoin de solitude : j'ai de temps à autre le même. Ce sont des phases je crois. A un moment, on a besoin d'amour, puis quand on est rassasié, on a besoin de souffler un peu, d'être seul pour réfléchir...pour mieux revenir vers l'autre après quand la solitude commence à peser ! un peu comme quand on écoute trop MF ou autre, on en avait déjà parlé, on en fait une overdose, on arrête tout, pour mieux revenir ensuite...

      Supprimer
    5. oui exactement ça : un peu de répit pour y revenir avec envie ensuite !

      Supprimer
  12. PARTIE 2 (dsl pour mon pavé ) : mais justement je viens de tomber sur cette perle rare, avec qui j'ai beaucoup de points communs au niveau sexe (je l'ai rencontré sur le site dont je t'avais parlé, asexualitic)...je sais qu'avec lui, même si au début j'ai une fois de temps en temps envie de me soulager en pensant à d'autres, il sera tolérant, et je serai moi aussi tolérant envers lui...notre amour sera bien plus fort que ça ! moi aussi comme toi je ne regrette pas d'avoir connu certaines expériences sexuelles, au moins ça m'a permis de voir ce que j'aimais vraiment... avoir d'y être passé, la sodomie m'excitait, et puis après avoir essayé, j'en ai été dégouté ! comme toi je me souviens d'un moment assez pathétique me concernant...j'en ris et j'en ai un peu honte en même temps, j'ai l'impression d'avoir été un peu ridicule... mais passons. Tu me dis penser, toi Mister Sex, arrêter le sexe définitivement, mais quand tu auras vraiment envie de te soulager, tu penses que tu parviendras à résister à la tentation du sauna, même en ne te concentrant que sur des gens de ton âge ? ;) c'est vrai que passé les 40 ans, on change... j'ai un ami qui les a eu, et il a un peu le même état d'esprit que toi... le tout en fait c'est de mener la vie qui nous apaise... comme moi avec l'amour... même si quelque part j'aime bien le sexe, je lui préfère l'amour qui me procure des sensations et un apaisement bien + considérables...je sais que je ne pourrais pas rester seul dans ma vie, j'en viendrais à me foutre en l'air...j'ai tellement à donner ! toi, tu n'as plus besoin de quelqu'un à tes côtés ? c'est vrai que tu as ta fille, mais...c'est suffisant pour combler ta solitude et ton besoin de tendresse, d'amour ? parce que c'est vrai que le disco nous égaye vraiment, mais beaucoup de titres disco à tendance dramatique (comme "never gonna be the same" de ruth waters, ou "cheri" de madleen kane) évoquent immédiatement l'amour d'une façon quelque peu mélancolique, surtout si on se sent seul... et les rêves deviennent encore + cruels ! enfin, c'est ma vision perso ! c'est vrai je me sens comme toi "riche de l'intérieur", ça ne s'explique pas trop...enfin si, j'ai conscience quelque part d'être "au dessus" (sans prétention aucune) de toute cette masse de gens...j'ai l'impression de me concentrer sur les choses essentielles, les seules qui valent la peine (l'amour et la bonne musique entre autres)... je n'ai pas besoin du reste, de ce ramassis de conneries qui nous entourent. Etre heureux au travail... comment est ce possible ! à moins de faire vraiment ce qui nous passionne... oui, pour le coup, énorme merci aux années 70 d'avoir existé et d'avoir été comme elles ont été !!! tout était vraiment magnifique, je m'en rends compte, c'est dingue, y'avait vraiment un truc... même les bd d'Astérix des années 70 sont au summum de leur excellence... notre monde serai bien triste sans ces années là ! dsl pour mon pavé, j'ai écrit ce qui me passait par la tête...

    RépondreSupprimer
  13. ... et tu as bien fait , écrire , comme parler , ça permet de vider son sac ! Et comme toi ( malgré la différence d 'âge ) je tends aussi de plus en plus vers l'apaisement dans ma vie ... mais contrairement à toi , je ne cherche pas une vie de couple car ce n'est pas pour moi ... définitivement ! j'ai toujours été extrêmement indépendant... Pour résumer : comme je te le disais , le seul amour " pur " de ma vie , qui ne s'éteindra jamais c'est l'amour que je porte à mon enfant ... la seule personne pour qui je pourrais donner ma vie ... pour moi ce lien filiale est irremplaçable ... même si ma fille a sa vie d'ado de son coté: ses amis , son copain etc... notre relation père -fille est indestructible : c'est la seule personne pour qui je fais des concessions !.... Ceci dit , toi tu es jeune , romantique et c'est normal à ton âge de chercher l'amour et de vouloir en donner ... et je ne cherche pas du tout à convaincre les gens quand je dis que c'est le célibat qui est le mieux pour moi , c'est juste ce qui me correspond : la solitude a toujours habité ma vie , même quand je suis au milieu de centaines de gens ... Mais je comprends ton point de vue de jeune homme romantique aussi , c'est normal de vouloir aimer et être aimer... Finalement peu importe la forme de cette amour filiale , platonique ou passionnel , l'important effectivement dans une vie , c'est d'avoir aimé quelqu'un avec des sentiments sincères ! ps : c'est curieux que tu me parle de "Cheri " de M kane (titre que j'adore absolument ) car je l'écoutais encore il y a peu et c'est vrai qu 'elle me rend moi aussi nostalgique et me fait rêver à toutes sortes d 'idéaux fantasmagoriques... comme tu dis : merci aux années 70 , d'avoir été ce qu'elles ont été et de continuer à nous faire rêver !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui tu as bien résumé ! et encore dsl pour ce pavé, je crois que j'avais besoin de parler, de me confier, et ton post "gay odyssey" m'y a aidé... merci cher mister Alex ;) ps : pour le superbe "Cheri", même vision que toi, donc c'est qu'ils ont réussi à faire passer cette vision à travers ce titre ! Merveilleux !

      Supprimer
  14. absolument ! un titre merveilleux qui mériterait bien un article sur nos blogs ... dès que j'aurais un moment je m'y mettrais !

    RépondreSupprimer