Rechercher dans ce blog

mardi 2 octobre 2012

SPECIAL SPACE DISCO PARTIE 6  : DEE D. JACKSON  " AUTOMATIC LOVER " 12 inch maxi version 1978 : 7MN 09 :   http://muzofon.com/search/Dee%20D%20Jackson%20AUTOMATIC%20LOVER%20EXTENDED   Après  un premier 45 tours " man of a man "  qui ne retient pas l'attention du public en 1977 , l'anglaise Dee D.Jackson ( alias Deirdre Elaine Cozier )  rencontre le succés l'année suivante avec  "AUTOMATIC LOVER" qui va devenir un tube international  sauf aux Etat-Unis   peu sensibles aux tenues de call-girl de l'espace de Dee D et  à l'eurodisco spatial en général... Partout ailleurs , le titre atteint les premières places et marque les esprit , particulièrement en Italie et au Brézil   : pour les bréziliens  , DEE D JACKSON  et son robot  deviennent des personnages à part entière ( une doublure pas vraiment officielle y voit d'ailleurs le jour  ) Pour ses prestations TV , Dee D a le look parfait de l'époque  : celui d'une princesse cosmique aguicheuse , lourdement maquillée et moulée dans des combinaisons qui ne laissent pas beaucoup de place à l 'imagination ! (les films et series tv de science- ficton fascine le public de 1978  :"'star wars ", " Galactica "," Logan 'run" , star trek ", Flash Gordon "...et bien d'autres. L 'allure de Dee D fait d'ailleurs beaucoup penser à la princesse Ardala de la serie " Buck Rodgers " ( - voir  la dernière photo -) Quand à la tenue du robot , elle fait aujourd'hui bien rire - tout en étant culte - une soupière metallique sur la tête et une tenue lamée moulante pour le figurant jouant   "l' automatic lover ".  l'artiste polonais BULLSIK  a d'ailleurs mis en avant certains détails dans sa peinture de Dee D et son robot : ce dernier pourrait être rebaptisé " ROBOCOCK "!  Ce qui ne dénoterait pas avec le theme de la chanson....( une histoire de sex -toy futuriste finalement ! )                                                           A noter : Sur son album " Cosmic Curves  " , on retrouve le superbe titre " Galaxy of Love " : http://planete-disco.blogspot.fr/2012/06/dee-d-jackson-galaxy-of-love-1978.html       Mais c'est hélas le très plat   " Meteor Man " qui est choisi pour être le deuxième single ...                                    
2 vidéos ci - dessous :

6 commentaires:

  1. tu as oublié dans ta liste de films SF, l'incomparable "Le gendarme et les extraterrestres", d'un réalisme encore inégalé... je l'ai visionné cette semaine...

    RépondreSupprimer
  2. là on joue dans une autre catégorie! dire que j'ai été voir ce chef- d'oeuvre au cinema....et que ça m'a plu !( bon je devais avoir 7 ans ... )si je me souviens bien les extra -terrestres sont du meme acabit que le robot de Dee D : trés crédibles comme tu le laisse entendre ...! ( ils fondent ou rouillent avec l'eau non ?) ceci dit j'adore louis de funès (surtout ses films des années 70)mon préféré c'est" l'homme orchestre " fim psyché totalement barré typique des 70's , tu connais?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, ils prennent l'apparence humaine mais rouillent avec l'eau...et leur carcasse ressemble à des jouets pour enfants... mais bon j'aime bien quand même l'ambiance inquiétante de l'épisode, c'est bien ficellé (pas comme les 1ers épisodes du Gendarme qui n'avaient pas vraiment de scénario), drôle... je me souviens avoir été marqué lorsque enfant le l'avais vu pour la 1ere fois...surtout la scène où l'extraterrestre à l'apparence humaine a pris l'eau et perd ses bras puis se décompose...
      Sinon j'adore aussi De Funès, je me suis fait une collection de ses grands films, et justement la dernière fois me revenait en tête un de ses films qui, enfant, m'avait marqué (ma mère me disait de ne pas regarder!), et que finalement je n'ai pas (je pensais que c'était Hibernatus, mais j'ai visionné ce dernier la semaine dernière, et non en fait) : De Funès est dans un jardin, il y a un kiosque à musiciens (qui se fend si mes souvenirs sont bons), et l'histoire tourne autour d'un mort enterré dans le jardin... je me demandais si j'allais retrouver ce film...et là avec ton "homme orchestre", je crois que je viens de trouver, non ???

      Supprimer
  3. non ,non cher mister disco : ton film c'est " joe " (avec le mort enterré dans le kiosque!) l'homme orchestre c'est encore autre chose , c'est dé-li -rant ! des ballets psychédéliques et des chansons à mourir de rire....

    RépondreSupprimer
  4. J'ai adoré ce titre, puissant avec un petit quelque chose de désespéré (je vous jure que je ne fume rien) ! Côté look on est dans l'excès de tout : trop maquillée, trop moulée, trop brillant, trop"vulgaire" les cuissardes, trop spatiale (sheila a eu le même syndrome lol)....hélas la suite de sa carrière sera aussi rapide que celui d'une comète...n'oublions pas le robot à la pointe de l'imagination de 1979 !

    RépondreSupprimer
  5. Lol .. Mais je suis assez d'accord , il y a une pointe de mélancolie dans ses " see me - feel me - touch me "... Et plus encore , je trouve, dans son titre "Galaxy of love " du même album , que j'adore . Non moi non plus , je n'ai pas fumé mes plantes vertes de salon !

    RépondreSupprimer