Rechercher dans ce blog

dimanche 14 juillet 2013


 SPECIAL SPACE PORN - DISCO : SUSANA ESTRADA  " ESPACIAL "  7mn35 (1980)  : http://muzofon.com/search/susana%20estrada%20espacial   Cette actrice , pin-up , chanteuse fait figure de symbole en matière de libération sexuelle  , après trente -sept ans de dictature  franquiste en Espagne  ( Franco souhaitait alors  "christianiser " le pays et une censure sévère s'exerçait  sur tout ce qui touchait au sexe ) . Muse de cette nouvelle ère de liberté , Susana Estrada dévoile ses charmes et débute une carrière de chanteuse en 1977 avec des titres suggestifs tel que : " voy  desnuda " ou " la banana ". En 1980 , elle enregistre  l'album " machos  " ( reprise éponyme du titre de Celi Bee ) dans lequel on retrouve cet étonnant " ESPACIAL " , sorte d'épopée cosmico - érotique  qui reflète deux thèmes récurrents des 70's à savoir le sexe et la science -fiction.  Ici c'est  un  voyage  au cœur des étoiles  qui libère l'imagination et se termine par une explosion orgasmique .  Voici une petite sélection d'images pour illustrer  ce propos .

Cette série d'image érotico-cosmique se termine avec le kitschissime ' space opéra ' Barbarella incarnée par la très belle Jane Fonda , filmée avec passion par son mari de l'époque Roger Vadim . Il sublime ici  l'image de son épouse au détriment , il faut bien l'avouer , du scénario.
 "ESPACIAL " pourrait tout à fait illustrer  cette scène dans laquelle Barbarella  est prisonnière d'une  machine  qui est censée la faire mourir de plaisir , par une série d'orgasmes explosifs ... On peut d'ailleurs constater que le thème de l'orgasme féminin est très présent dans la musique des 70's  : C'est en quelque sorte la fin d'un tabou et les femmes osent enfin évoquer leur plaisir sexuel.
Pour terminer , j'en reviens à Susana Estrada , il est curieux de noter que son album ne sort apparemment qu'en k7 audio ... sans doute l'ère des années 80 qui arrivent doucement.

3 commentaires:

  1. eh ben ! en voilà un truc dégueu... entre l'autre film avec le missile à tête de sexe et celui là, on a de quoi vomir à volonté... l'image du type à poils et celle où la fille se fait prendre par des machins visqueux, ce sont des poupées ou des personnes réelles ? en tt cas ce doit etre un film qu'on oublie pas... surtout avec cette musique... la fin est vraiment hard !

    RépondreSupprimer
  2. LOL ...Moi je les trouve mi -répugnantes mi- excitantes ces images ! Et non , ce sont bien de vraies personnes sur ces photos !

    RépondreSupprimer